Rechercher

110 395 offres d'emploi actuellement sur le site

Recherche avancée »
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

La Formation

 
 
 
 
 
 
 
 
Actualités de l'Emploi : Par métier
Poussez une porte vers les métiers de l’hôtellerie
 
Réceptionniste, femme de chambre, gouvernante… Les métiers de l’hôtellerie, aussi variés soient-ils, demandent un investissement de tous les instants. Composé de professionnels dont l’unique leitmotiv est de satisfaire la clientèle, ce secteur, associé à la restauration, regroupe 800 000 personnes en France, soit prêt de 4 % des actifs. Il offre des perspectives d’évolution très attractives. Une piste à ne pas négliger.
hotellerie_1

Femme de chambre ou gouvernante
Propreté, hygiène, rangement : telles sont les priorités de la femme de chambre. Nettoyant les chambres des clients en leur absence, cette fée du logis a pour mission de les soulager des tâches ménagères (lit, nettoyage de la salle de bain, des pièces communes..), afin de leur assurer un séjour des plus agréables. Organisées, discrètes, les femmes de chambres travaillent en général entre 7 et 15 heures, dans la plus grande discrétion. Elles peuvent avoir une vingtaine de chambres à gérer, avec pour seul impératif un laps de temps d’une vingtaine de minutes par pièce. A noter que la possession d’un CAP ou d’un BEP constitue un plus pour accéder à ce métier, même si divers stages, ou une expérience significative, peuvent être suffisants. Enfin, à un grade supérieur, la gouvernante, véritable chef d’équipe, gère ces professionnelles avec dextérité, en assurant chaque jour la coordination de leurs activités.

L’homme aux clefs d'or
Son image restera sans nul doute liée à celle du regretté Claude Piéplu, qui officiait dans la peau de ce personnage dans l’émission humoristique Palace... Travaillant dans un établissement cossu (palace, hôtel 4 ou 5 étoiles), l’homme aux clefs d’or est le concierge du lieu. A l’instar du réceptionniste, ce professionnel qui assure l’accueil de la clientèle et l’informe sur les conditions de son séjour donne également les clefs des chambres, transmet les messages, contrôle les dépôts, la réception et le transport des bagages. Les concierges se forment en un an à l’International Concierge Institut (ICI), à Paris. La formation est accessible aux jeunes de 18 à 25 ans, titulaires d’un bac ou d’une expérience professionnelle dans le secteur. La connaissance de deux langues étrangères, dont l’anglais, est nécessaire.

Réceptionniste
Hôte de premier ordre au sourire avenant, le réceptionniste qui se charge aussi bien de l’accueil téléphonique que physique des clients est garant de l’image de l’hôtel qui l’emploie. Remettant les clefs aux nouveaux arrivants en se référant au registre de l’hôtel, ce professionnel peut aussi bien être amené à porter leurs bagages qu’à les renseigner sur les sites alentours à visiter. Titulaire d’un CAP Service hôtelier, d’un BEP Métiers de la restauration et de l'hôtellerie ou encore d’un bac technologique Hôtellerie, le réceptionniste verra ses chances d’évoluer vers un poste de premier réceptionniste ou de chef réceptionniste grâce à l’acquisition d’un BTS Hôtellerie restauration. Précisons que la mention complémentaire Accueil réception, accessible après un bac pro, un bac techno ou même un bac général, restent des voies royales pour devenir réceptionniste.


hotellerie_3

Interview

« Etre attentif et disponible sont des qualités incontournables pour la pratique de ce métier ! »


Michel Hartbrot, 45 ans, est enseignant en hébergement et restauration à l’école hôtelière. Pour lui, les jeunes ne doivent pas hésiter à se diriger vers ce secteur !


Quelles qualités faut-il pour travailler dans ce secteur ?
Pour travailler dans l’hôtellerie, il est très important d’avoir un tempérament commercial et une aisance dans le contact. Il faut également avoir une présentation physique impeccable et une hygiène irréprochable. Etre attentif et disponible, savoir se mettre à la place du client et faire preuve de courtoisie et de dynamisme sont également des qualités incontournables à la pratique de ce métier. Enfin, avoir le sens du travail en équipe et maîtriser deux langues (français/anglais), voire une troisième, sont des atouts non négligeables.

À quelles progressions de carrière peuvent prétendre des jeunes qui commencent au plus bas niveau ?
Après quelques années d’expérience, un réceptionniste peut prétendre à un poste de chef de réception, de directeur de l’hébergement puis, selon la structure, de directeur adjoint puis de directeur. En fait, son degré d’évolution va dépendre du nombre de salariés à encadrer, de la quantité de chambres à gérer, et du chiffre d’affaires de l’exploitation dans laquelle il travaille... Enfin, son investissement personnel et son niveau scolaire rentrent également en ligne de compte pour son évolution professionnelle.

Quelles difficultés les jeunes peuvent-ils rencontrer dans les métiers de l’hôtellerie et comment les préparez-vous à les affronter ?
Si les métiers de l’hôtellerie peuvent être difficiles, que ce soit au niveau physique ou psychologique puisqu’il faut toujours faire preuve d’empathie vis-à-vis du public, ce sont aussi des emplois fantastiques, ne serait-ce qu’au niveau du contact et des perspectives professionnelles. Aussi, nous ne cachons rien à nos élèves. Pour preuve : via des stages qui varient de deux à quatre mois, nous leur permettons de se confronter à la réalité du terrain et de prendre connaissance des diverses facettes du secteur.

 
 
Déposez votre CV
en 2 minutes !
Offres d'emplois
 
 
Autres chaînes ParuVendu : Immobilier - Voiture occasion - Moto - Mon Debarras - Location vacances - Animaux - Affaires de pros - Services
 
CarriereOnline appartient au réseau ParuVendu
 
X
Votre e-mail ou votre mot de passe est incorrect
Merci de réessayer
Pas encore de compte ?
Cliquez ici
 
 
X
 
 
X
Merci de saisir correctement les champs suivants :
 
 
X
ici le player
 
 
X
 

Votre email
Votre date de naissance