Rechercher

113 546 offres d'emploi actuellement sur le site

Recherche avancée »
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

La Formation

 
 
 
 
 
 
 
 
Conseils Carrière : La vie en entreprise
Partir travailler en Amérique du Nord
 

L'Amérique du Nord continue d'attirer les Français désireux de se bâtir une expérience à l'étranger. Si les marchés de l'emploi américains et canadiens offrent des débouchés différents, les méthodes pour les pénétrer sont assez semblables. Voici quelques conseils de recherche.

Malgré la crise économique, le marché de l'emploi nord-américain reste dynamique et relativement stable. Aux États-Unis, ce sont surtout le monde de l'informatique, celui de la finance ainsi que le secteur de l'hôtellerie-tourisme-restauration qui offrent de belles opportunités aux candidats français. Du côté du Canada, les opportunités d'emplois sont plus diversifiées, en particulier dans le Québec francophone. Il existe notamment des ouvertures en ingénierie, génie civil, aéronautique mais aussi dans le monde de l'enseignement et de la santé.

Cependant, selon David Goulet, consultant international pour le cabinet Hays, « l'eldorado nord-américain n'est plus vrai car les démarches administratives sont plus difficiles qu'avant. Pour postuler à un poste dans ces deux pays, il faut avoir une réelle expérience et des compétences reconnues car la concurrence est rude. » Même son de cloche de Julie Puglia, responsable de l'équipe « Amériques » au Pôle Emploi International qui estime « qu'une candidature à l'étranger se prépare longtemps en amont. Il faut être conscient de ses capacités notamment en termes de langue car la maîtrise de l'anglais est incontournable. »

 

Adapter sa recherche

Pour trouver du travail aux États-Unis ou au Canada, il faut être capable de s'adapter à des méthodes de recherche d’emploi différentes. Premièrement, c'est votre CV qu'il va falloir retravailler à la mode nord-américaine. « Le CV doit faire apparaître en premier lieu ses compétences et son expérience avec des mots clés clairs. Le recruteur recherche d'abord des candidats autonomes et opérationnels. La formation et les diplômes sont moins importants », affirme Maurice Servent, du CITIM qui accueille les nouveaux arrivants à Montréal. Un bon candidat saura modifier son CV selon l'entreprise et le poste et ne se limitera pas à une page. Il est important de détailler le plus possible l'ensemble de vos expériences et réalisations.

Deuxièmement, si vos recherches sur les sites spécialisés, comme www.travailleraucanada.gc.ca ou www.overseasjobs.com, vont débuter avant votre départ, les candidatures réelles ne pourront se faire qu'une fois arrivé sur place. « On estime que 80 % du marché de l'emploi au Canada est caché. Pour le percer, il faut multiplier les candidatures spontanées, démarcher les entreprises et faire des rencontres lors de déjeuners d'information ou de 5 à 7 professionnels. C'est le fameux networking », poursuit Maurice Servent.

 

Préparer son départ

Que l'on parte avec un visa temporaire ou pour une longue durée, il est indispensable de préparer son départ notamment auprès de l'administration française. Lors d'une installation à l'étranger, il est nécessaire d'avertir le Trésor Public de votre déménagement et la Caisse Primaire d'Assurance Maladie de votre changement de statut.

Pour le Canada, des accords France/Québec permettent aux Français de bénéficier de visas spécifiques : Permis Vacances Travail, visa Jeunes professionnels, visa de Stage,… Par ailleurs, il est possible d’immigrer au Canada en tant que travailleur temporaire, vous êtes alors lié à votre employeur pour une certaine période, ou en tant que résident permanent mais la démarche est alors beaucoup plus lourde. Pour plus d’informations : www.cic.gc.ca et www.ofqj.org.

Pour les États-Unis, il existe plusieurs types de visas de travail temporaires selon votre profession ou votre situation : http://french.france.usembassy.gov/niv-travail.html. Sachez que pour tous les visas de travail, une offre d'emploi est nécessaire. L'employeur aux États-Unis doit déposer une requête auprès des Services d'Immigration américains et recevoir une autorisation de travail. Le visa permanent, la fameuse Green Card, est difficile à avoir. On peut l’obtenir par loterie, pour raisons familiales ou éventuellement pour raisons professionnelles, pour plus d’informations : http://france.usembassy.gov/immigrant_visas.html.

 

 

Florent Bonnard

Déposez votre CV
en 2 minutes !
Offres d'emplois
 
 
Autres chaînes ParuVendu : Immobilier - Voiture occasion - Moto - Mon Debarras - Location vacances - Animaux - Affaires de pros - Services
 
CarriereOnline appartient au réseau ParuVendu
 
X
Votre e-mail ou votre mot de passe est incorrect
Merci de réessayer
Pas encore de compte ?
Cliquez ici
 
 
X
 
 
X
Merci de saisir correctement les champs suivants :
 
 
X
ici le player
 
 
X
 

Votre email
Votre date de naissance