Rechercher

119 665 offres d'emploi actuellement sur le site

Recherche avancée »
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

La Formation

 
 
 
 
 
 
 
 
Conseils Carrière : Les acteurs de l'emploi
Les agences d’intérim connaîtront une année difficile
 

« Difficile ». Telle sera l’année 2010 en matière d’intérim, notamment dans les deux secteurs référents que sont l’industrie et la construction. Toutefois, la situation est plus encourageante que celle connue en 2009, année jugée « catastrophique », avec une baisse de 31,7 % du nombre d’intérimaires en mission.

Des missions plus courtes

« Il ne faut pas compter sur la conjoncture, en tout cas jusqu’à 2011, pour revenir à des niveaux d’activité que nous avions connus jusqu’en 2007». Tel est le constat établi par François Davy, Président du Groupe Adecco France, dès l’été 2009*. Un constat qui semble, hélas, se vérifier.

En effet, fin 2009, les statistiques produites par le Prisme, syndicat des professionnels de l’intérim, services et métiers de l’emploi, étaient sans appel : la crise a entraîné une baisse de 31,7 % du nombre d’intérimaires en mission par rapport à 2008, ce qui donne environ 450 000 emplois équivalents temps plein, soit environ 2,3 % de l’ensemble des salariés du secteur concurrentiel.

Selon une étude du ministère du Travail**, en moyenne pour 2009, une mission d’intérim a duré 1,7 semaine soit une diminution de 11,3 % - ou un jour - par rapport à 2008. De plus, durant l’année écoulée les missions de moins d’une semaine se sont accrues d’environ 50 %, tandis que celles d’au moins quatre semaines atteignaient 12 %.

L’industrie durement touchée

En matière sectorielle, l’industrie a été durement touchée avec une baisse moyenne des effectifs de 45 % en 2009. Pour 2010, les perspectives restent globalement sombres, comme pour l’emploi salarié dans son ensemble d’ailleurs. Effet de crise oblige, les entreprises fonctionnent de plus en plus avec leurs effectifs recrutés en CDI et CDD, tout en revoyant parfois leur mode de production, à l’instar de l’automobile en phase de restructuration.

Redressement pérenne dans la construction ?

Avec près de 107 000 intérimaires - soit 6,8 % des salariés du secteur -, une évolution des modes de fonctionnement semble aussi de mise dans le secteur de la construction et notamment du bâtiment, afin que 2010 balaie les difficultés de l’année écoulée. Côté Fédération française du bâtiment (FFB), des motifs d’optimisme se dessinent avec notamment la politique gouvernementale de construction de logements sociaux et le développement durable.

D’ailleurs, fin 2009, la FFB a signé une convention avec l’État « visant à accompagner les artisans et les entrepreneurs dans la réussite des objectifs fixés par le Grenelle de l’environnement. » Ce qui porte, « d’une part, la rénovation énergétique du parc de bâtiments existants » ; et d’autre part, sur la « généralisation de la construction de bâtiment basse consommation. »

Cet accord se traduira par de nouvelles compétences à trouver, par exemple, dans les domaines de l’isolation ou du chauffage. Une amélioration a d’ailleurs été enregistrée, en fin d’année 2009, avec une baisse du nombre d’intérimaires de 1,5 % contre 10,7 % au premier trimestre.


* Lors des Rencontres économiques d’Aix-en-Provence organisées par le Cercle des économistes.
** Étude réalisée, au dernier trimestre 2009, par la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques.

Déposez votre CV
en 2 minutes !
Offres d'emplois
 
 
Autres chaînes ParuVendu : Immobilier - Voiture occasion - Moto - Mon Debarras - Location vacances - Animaux - Affaires de pros - Services
 
CarriereOnline appartient au réseau ParuVendu
 
X
Votre e-mail ou votre mot de passe est incorrect
Merci de réessayer
Pas encore de compte ?
Cliquez ici
 
 
X
 
 
X
Merci de saisir correctement les champs suivants :
 
 
X
ici le player
 
 
X
 

Votre email
Votre date de naissance