Rechercher

119 665 offres d'emploi actuellement sur le site

Recherche avancée »
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

La Formation

 
 
 
 
 
 
 
 
Actualités de l'Emploi : Par métier
Industrie métallurgique : des emplois pour les cadres et les techniciens
 
Plus de 45 000 entreprises pour près de deux millions de salariés : l'industrie métallurgique occupe une place forte au sein de notre économie, et recrute chaque année des milliers de jeunes, de niveau CAP à ingénieurs.

Un téléviseur, un four à micro-ondes, une moto ou un avion... Tous ces objets sont fabriqués à partir de différents métaux ou alliages. Mais avant de parvenir au produit fini, le métal doit subir toute une série de transformations : c'est le but de la métallurgie. Les 45 000 entreprises de l’industrie métallurgique interviennent dans des domaines d’activité très variés : la productique (ensemble des outils et techniques liés à la fabrication assistée par ordinateur), les structures métalliques, l’électronique, l’électrotechnique, le dessin assisté par ordinateur (DAO) et la conception assistée par ordinateur (CAO), le moulage des matériaux plastiques, composites et métalliques, et la maintenance des systèmes automatisés. En travaillant dans l’industrie, on peut donc concevoir, produire, gérer ou vendre, selon son profil et ses envies.

Des emplois de plus en plus qualifiés

Pour accéder aux métiers de l’industrie, l’alternance (avec 50 % du temps en entreprise et 50 % du temps dans un Centre de Formation d'Apprentis de l'Industrie) est très prisée. L’apprentissage industriel peut mener à des diplômes de tous niveaux, du CAP ou BEP aux diplômes d’ingénieur, en passant par les bacs pros, BTS, DUT, licences professionnelles... Rappelons que 60 % des jeunes embauchés dans l’industrie ont au moins le bac !

Avec une bonne qualification, pas de souci pour trouver un emploi dans le secteur. La baisse globale du nombre d’emplois dans l’industrie cache en effet une réalité plus nuancée : la fonte des effectifs concerne surtout les emplois peu qualifiés. Le nombre de cadres et de techniciens ne cesse au contraire de progresser. Il est également facile de trouver un emploi à l’étranger avec un bon diplôme industriel. Enfin, le recours à l’intérim dans ce secteur progresse également (l’industrie emploie d’ailleurs 47 % de tous les effectifs intérimaires).

L’industrie métallurgique en chiffres, c’est...

45 000 entreprises
1,8 million de salariés
376 milliards d’euros de chiffre d’affaires
64 % des exportations de l’industrie manufacturière
52 % d’ouvriers, 24 % d’administratifs et techniciens, 4 % de maîtres d’atelier, et 20 % d’ingénieurs et cadres.
55 centres de formation d’apprentis de l’industrie (CFAI)



Interview

Benoît Legait, directeur de l’Ecole des Mines de Paris (fondée en 1783, elle développe et enseigne l'ensemble des techniques utiles aux ingénieurs).

Quels secteurs attirent les étudiants de l’Ecole des Mines de Paris ?

Nos étudiants (dont environ 25 % sont des étudiantes) sont issus de classes prépas scientifiques. Parmi eux, environ la moitié veut continuer à travailler dans les sciences et les techniques, et commence une carrière dans l'industrie, et l’autre moitié voit enfin la possibilité de passer à autre chose et opte plutôt pour la banque, le conseil...

Constatez-vous un regain des embauches de vos étudiants dans l’industrie ?
Oui. Il y a deux ou trois ans, plus de la moitié de nos étudiants se dirigeaient vers les services. En 2006, la proportion s’est inversée : 54 % sont allés dans l’industrie, et 43 % dans les services (et 3% dans d'autres secteurs). Depuis un ou deux ans, on constate que les industriels français, notamment dans le secteur énergétique et les transports, sont particulièrement avides de recruter nos jeunes diplômés. On assiste à un véritable défilé de PDG qui viennent présenter leur entreprise !

Travaillez-vous en partenariat avec les entreprises ?

Les élèves sont en lien avec des entreprises tout au long de leur scolarité, d’abord par les stages, mais aussi par les très nombreux intervenants industriels dans le cycle ingénieur. L’école a aussi de nombreux partenariats avec des entreprises, notamment dans le cadre de nos centres de recherche dans les Sciences de l’Ingénieur et dans les Sciences Économiques et Sociales, qui sont en forte interaction avec le monde économique. Les formations doctorales intéressent d’ailleurs de plus en plus les entreprises : plus de la moitié des docteurs sortis des laboratoires de l’École commencent leur carrière en entreprise. Cependant, le salaire moyen des docteurs reste inférieur à celui des ingénieurs : pour la promotion 2006, le salaire moyen au 1er emploi des jeunes ingénieurs était de 44 500 euros annuels.

Pour en savoir plus :
http://www.ensmp.fr

Déposez votre CV
en 2 minutes !
Offres d'emplois
 
 
Autres chaînes ParuVendu : Immobilier - Voiture occasion - Moto - Mon Debarras - Location vacances - Animaux - Affaires de pros - Services
 
CarriereOnline appartient au réseau ParuVendu
 
X
Votre e-mail ou votre mot de passe est incorrect
Merci de réessayer
Pas encore de compte ?
Cliquez ici
 
 
X
 
 
X
Merci de saisir correctement les champs suivants :
 
 
X
ici le player
 
 
X
 

Votre email
Votre date de naissance