Rechercher

116 730 offres d'emploi actuellement sur le site

Recherche avancée »
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

La Formation

 
 
 
 
 
 
 
 
La Formation : La formation étudiante
Les stages étudiants en entreprise
 

Quels sont les stages concernés ?

La loi du 31 mars 2006 pour l’égalité des chances vise tous les stages, qu’ils soient obligatoires ou non, à l’exception des stages de la formation professionnelle continue tels que définis par la 6e Partie (Livre III) du Code du travail ;

des stages ou séquences d’observation en entreprise réalisés par des jeunes de moins de 16 ans qui relèvent de l’article L. 4153-1 du Code du travail et des articles D. 331-1 et suivants du Code de l’Éducation.
Sont concernés les stages effectués en entreprise, de même que ceux effectués au sein d’une association, d’une entreprise publique ou d’un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC).


Une convention de stage est-elle obligatoire ?

Les stages visés par la loi du 31 mars 2006 doivent faire l’objet d’une convention de stage conclue entre le stagiaire, l’entreprise d’accueil et l’établissement d’enseignement.
Aucune convention de stage ne peut être conclue pour remplacer un salarié en cas d’absence, de suspension de son contrat de travail ou de licenciement, pour exécuter une tâche régulière correspondant à un poste de travail permanent, pour faire face à un accroissement temporaire de l’activité de l’entreprise, pour occuper un emploi saisonnier. Il ne peut donc être fait appel à un stagiaire, même sous couvert d’une convention de stage, pour remplacer un salarié.


Quel est le contenu de la convention de stage ?

Les établissements d’enseignement préparant à un diplôme de l’enseignement supérieur dont les étudiants accomplissent les stages en entreprise prévus par la loi du 31 mars 2006 doivent élaborer, en concertation avec les entreprises intéressées, des conventions de stage sur la base d’une convention type. Ces conventions types sont approuvées par les autorités compétentes des établissements et sont rendues publiques. Cette publicité peut intervenir par voie électronique sur le site Internet des établissements.

Les conventions types précisent les clauses que doivent impérativement comporter les conventions de stage au nombre desquelles doivent figurer les 11 clauses suivantes, telles que définies par le décret n°2006-1093 du 29 août 2006 :

1° La définition des activités confiées au stagiaire en fonction des objectifs de formation ;

2° Les dates de début et de fin du stage ;

3° La durée hebdomadaire maximale de présence du stagiaire dans l’entreprise. La présence, le cas échéant, du stagiaire dans l’entreprise la nuit, le dimanche ou un jour férié doit être indiquée ;

4° Le montant de la gratification versée au stagiaire et les modalités de son versement (voir précisions ci-dessous) ;

5° La liste des avantages offerts, le cas échéant, par l’entreprise au stagiaire, notamment en ce qui concerne sa restauration, son hébergement ou le remboursement des frais qu’il a engagés pour effectuer son stage ;

6° Le régime de protection sociale dont bénéficie le stagiaire, y compris la protection en cas d’accident du travail dans le respect de l’article L. 412-8 du code de la sécurité sociale ainsi que, le cas échéant, l’obligation faite au stagiaire de justifier d’une assurance couvrant sa responsabilité civile ;

7° Les conditions dans lesquelles les responsables du stage, l’un représentant l’établissement, l’autre l’entreprise, assurent l’encadrement du stagiaire ;

8° Les conditions de délivrance d’une « attestation de stage » et, le cas échéant, les modalités de validation du stage pour l’obtention du diplôme préparé ;

9° Les modalités de suspension et de résiliation du stage ;

10° Les conditions dans lesquelles le stagiaire est autorisé à s’absenter, notamment dans le cadre d’obligations attestées par l’établissement d’enseignement ;

11° Les clauses du règlement intérieur de l’entreprise applicables au stagiaire, lorsqu’il existe.

En l’absence de convention type, les conventions de stage doivent en tout état de cause comporter les 11 clauses énumérées ci-dessus.

La convention de stage, à laquelle est annexée la « Charte des stages étudiants en entreprise » du 26 avril 2006, est signée par :
le représentant de l’établissement dans lequel est inscrit le stagiaire. Il mentionne sa qualité, le nom et l’adresse de cet établissement ;
le représentant de l’entreprise, qui mentionne sa qualité, le nom et l’adresse de l’entreprise ;
le stagiaire, qui mentionne son adresse et l’intitulé complet de son cursus ou de sa formation ; si le stagiaire est mineur, la convention est également signée par son représentant légal.
L’entreprise doit établir et tenir à jour la liste des conventions de stage qu’elle a conclues.

Déposez votre CV
en 2 minutes !
Offres d'emplois
 
 
Autres chaînes ParuVendu : Immobilier - Voiture occasion - Moto - Mon Debarras - Location vacances - Animaux - Affaires de pros - Services
 
CarriereOnline appartient au réseau ParuVendu
 
X
Votre e-mail ou votre mot de passe est incorrect
Merci de réessayer
Pas encore de compte ?
Cliquez ici
 
 
X
 
 
X
Merci de saisir correctement les champs suivants :
 
 
X
ici le player
 
 
X
 

Votre email
Votre date de naissance