Rechercher

51 622 offres d'emploi actuellement sur le site

Recherche avancée »
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

La Formation

 
 
 
 
 
 
 
 
Actualités de l'Emploi : Par métier
L’industrie recrute tous azimuts
 
Si le paysage industriel français s’est fortement modifié ces dernières années, l’industrie n’en reste pas moins un secteur essentiel de l’économie, et un gros pourvoyeur d’emplois. Un million de personnes seront en effet embauchées dans l’industrie d’ici à 2015.  

De l’automobile à la métallurgie, en passant par l’agroalimentaire ou l’aéronautique, l’industrie représente près d’un emploi sur quatre en France. Contrairement à une idée reçue, elle embauche toujours, et aura même besoin d’un million de personnes d’ici à 2015 : 155 000 dans la maintenance, 150 000 ingénieurs, cadres de fabrication et études-recherche, 130 000 dans la mécanique, 105 000 dans le travail des métaux... Ce sont surtout les emplois qualifiés qui progressent : ainsi, les industries de la métallurgie offrent 2 fois plus d’emplois cadres qu’il y a 10 ans, et la chimie 2 fois plus qu’il y a 20 ans.

L’industrie permet d’inventer, fabriquer, gérer et commercialiser les nombreux biens de consommation et équipements de notre vie quotidienne. Ses métiers sont nombreux, divers et ouverts à tous les niveaux de formation, puisqu’ils vont des métiers peu qualifiés de la production à ceux d’ingénieur pour les études et la conception, en passant par les commerciaux et les techniciens... Ils offrent de nombreuses perspectives de carrières, en termes d’évolution et de mobilité, à condition de ne pas hésiter à se former tout au long de sa carrière, pour suivre l’évolution des technologies. Autre avantage à souligner : les salaires y sont en moyenne supérieurs de 2 % à ceux des autres secteurs marchands.

 L’industrie en chiffres, c’est... :

4,1 millions d’emplois directs et 2 millions d’emplois indirects
1,2 million de femmes travaillent dans l’industrie, soit 30 % des salariés du secteur
Les 2/3 des emplois cadres créés dans l’industrie depuis 10 ans sont occupés par des femmes
60 % des jeunes embauchés dans l’industrie ont un niveau bac ou plus
1000 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2004
20 milliards d’euros sont investis chaque année en recherche & développement
20 % des richesses produites par l’industrie relèvent des hautes technologies
86 % des exportations françaises sont assurées par l’industrie

Source : www.industrie-jeunes.fr

Interview

Martine Crusilleau, chef du bureau des politiques de formation de la Direction Générale des Entreprises, au ministère de l’Industrie.

Quels sont les profils les plus recherchés par l’industrie ?
L’industrie a besoin de faire face aux nombreux départs en retraite prévus dans les 10 ans à venir et doit aussi s’adapter aux nouvelles technologies. Elle recrute donc essentiellement des ouvriers qualifiés, des techniciens, des agents de maîtrise et des ingénieurs, dans tous les domaines. Tous les niveaux de diplôme sont concernés.

Les femmes ont-elles leur place dans ce secteur ?
Bien sûr ! Il n’y a aucune réticence à embaucher des femmes dans l’industrie, au contraire. Si elles sont moins nombreuses, c’est surtout lié à l’orientation scolaire des jeunes filles, qui vont plutôt vers les filières générales et de services. Mais dès qu’elles choisissent les filières professionnelles et de production, elles s’intègrent dans l’industrie aussi bien que les hommes. En 1981, la part de femmes ingénieurs et cadres dans l’industrie était de 5,2 %, aujourd’hui elle est de 17 %. Les femmes représentent aussi 20 % des chercheurs dans les entreprises industrielles.
Quels sont les avantages du secteur industriel susceptibles d’attirer les candidats ?
Les jeunes et leur famille connaissent mal l’industrie, ils ont encore l’image déformée d’un secteur aux conditions de travail difficiles. Heureusement, les choses évoluent, grâce aux différentes campagnes de valorisation des métiers de l’industrie. Les avantages de l’industrie sont nombreux ! 1° : elle permet une bonne insertion professionnelle : le taux de chômage des diplômés de BTS et de bac pro dans les spécialités de production est inférieur à celui des diplômés de même niveau qui ont suivi des formations dans une spécialité services. 2e : l’industrie paie aussi bien que d’autres secteurs, voire davantage. 3e : les métiers offerts sont d’une grande diversité, on peut passer d’une fonction à l’autre et construire un parcours professionnel riche. Enfin, l’industrie offre de nombreuses opportunités d’évolution de carrière y compris à travers la validation des acquis de l’expérience. Elle permet d’assurer la promotion sociale des salariés qui s’engagent dans des filières complètes du CAP au titre d’ingénieur. Les exemples de ce type ne manquent pas !

 
1

-

2

-

3

-

4
 
Déposez votre CV
en 2 minutes !
Offres d'emplois
 
 
Autres chaînes ParuVendu : Immobilier - Voiture occasion - Moto - Mon Debarras - Location vacances - Animaux - Affaires de pros - Services
 
CarriereOnline appartient au réseau ParuVendu
 
X
Votre e-mail ou votre mot de passe est incorrect
Merci de réessayer
Pas encore de compte ?
Cliquez ici
 
 
X
 
 
X
Merci de saisir correctement les champs suivants :
 
 
X
ici le player
 
 
X
 

Votre email
Votre date de naissance