Rechercher

113 073 offres d'emploi actuellement sur le site

Recherche avancée »
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

La Formation

 
 
 
 
 
 
 
 
Emplois saisonniers
 

Les articles proches

Agriculture, hôtellerie-restauration, tourisme… Les secteurs en recherche de main-d’œuvre durant la période d’été ne manquent pas. Opportunité pécuniaire ou possibilité de découvrir le monde de l’entreprise pour les étudiants, ces expériences professionnelles peuvent également être un tremplin pour les demandeurs d’emplois qui souhaitent intégrer une structure à plus long terme…. Suivez le guide.
saisonnier_1

Au sein des 140 000 entreprises agricoles auxquelles appartiennent des spécialités aussi variées que l’arboriculture, le maraîchage, la viticulture, l’horticulture, la polyculture ou l’élevage (…), 850 000 salariés occupent un emploi saisonnier. Ces postes, dont la plupart consistent à ramasser des légumes ou à cueillir des fruits, peuvent toutefois s’étendre à des activités liées au conditionnement ou à la manutention. Pour y postuler, rien de plus simple. Contactez la chambre d’agriculture de votre département, qui proposera votre CV aux employeurs susceptibles d’être intéressés par votre candidature. « De manière générale, la plupart des postes à pourvoir étant situés en banlieue (Val d’Oise, vallée de la Seine…), posséder un véhicule motorisé est indispensable, explique-t-on à la chambre du commerce d’Ile-de-France. Ensuite, les offres dépendent des conditions climatiques de l’année et varient selon les fruits et légumes. De juin à juillet, les cerises sont à ramasser ; du 15 août au 15 septembre, ce sont les pommes de terre ; du 15 septembre au 15 novembre, les pommes et les poires… En ce qui concerne les moissons (juillet, août), il faut un minimum d’expérience dans la conduite de véhicules adaptés », ajoute-t-on.

Puisque l’été est propice au tourisme, tous les secteurs qui s’y rattachent sont également friands de saisonniers. Aussi, à cette période, les serveurs, plongeurs, barmen et autres aides-cuisiniers sont activement recherchés dans la restauration, alors que l’hôtellerie recrute de son côté des femmes de chambre. Mais qui dit voyage, dit également animateurs. Qu’ils oeuvrent dans des centres de vacances (clubs, campings…), des parcs d’attraction ou des colonies, les titulaires du BAFA pourront mettre en avant leurs aptitudes sportives, artistiques ou d’encadrement pour servir les vacanciers de toutes les tranches d’âge.

Enfin, le télémarketing propose également, dans toutes les branches (assurance, banque, téléphonie, vente par correspondance…) des postes pour les commerciaux en herbe. Précisons que certaines sociétés de ce type se servent également des emplois saisonniers pour tester d’éventuels candidats qu’ils embaucheront, par la suite, sur des périodes plus longues.

Interview
Sylvain Pierre, 22 ans, étudiant en communication et saisonnier.


Quels emplois saisonniers as-tu exercés ?
J’ai commencé par la cueillette des melons à Saumur, dans le Maine-et-Loire, puis la saison suivante j’ai travaillé dans un restaurant où j’étais chargé de la plonge, même si j’aidais également en cuisine (épluchage de légumes, ouverture de boites de conserve…). Par la suite j’ai fait pas mal de petits boulots dans la manutention et dans le BTP ; il m’est aussi arrivé de faire des déménagements. Enfin, l’été dernier, j’ai travaillé pour le Festival de Brest, où je vendais des produits bretons (mugs, casquettes, parapluies, objets souvenir…)

Que t’ont apporté ces expériences ?
Dans un premier temps, elle m’ont permis de gagner assez d’argent pour financer une partie de mes études et ensuite, de découvrir le monde de l’entreprise de l’intérieur. C’est très enrichissant de voir le fonctionnement d’une structure professionnelle. Cela permet de mieux comprendre l’état d’esprit de certaines personnes, notamment de celles qui travaillent dans des conditions difficiles (restauration, BTP…). J’ai aussi appris des termes spécifiques à chaque emploi, à gérer une caisse - dans la vente - et à travailler auprès de diverses clientèles.

Par quel biais as-tu trouvé ces emplois ?
Par l’intermédiaire d’agences d’intérim essentiellement, même s’il faut s’y inscrire le plus tôt possible et y retourner très régulièrement. Une fois qu’ils vous connaissent, ils vous proposent plus facilement des missions. Mais il faut être très flexible, puisque certains contrats ne durent qu’une semaine et que d’autres ne sont pas forcément renouvelés. Le bouche à oreille et des candidatures spontanées m’ont également donné l’opportunité de trouver des jobs d’été.



A savoir….

Avant toute chose, sachez qu’un emploi saisonnier, au même titre qu’un autre emploi, vous donne droit aux mêmes avantages et conditions de travail qu’un salarié lambda. Dans un premier temps, un contrat de travail entre vous et votre employeur doit être rédigé en deux exemplaires et signé par les deux parties. Ce contrat, véritable cadre juridique quant à votre activité, doit stipuler la durée de votre prestation, vos horaires, votre fonction, ainsi que les tâches qui vous seront assignées. Enfin, sachez que votre salaire doit être de 80 % du Smic si vous avez moins de 17 ans, de 90 % de cette même somme si vous avez entre 17 et 18 ans et de son intégralité, au minimum, si vous avez 18 ans ou plus.

Déposez votre CV
en 2 minutes !
Offres d'emplois
 
 
Autres chaînes ParuVendu : Immobilier - Voiture occasion - Moto - Mon Debarras - Location vacances - Animaux - Affaires de pros - Services
 
CarriereOnline appartient au réseau ParuVendu
 
X
Votre e-mail ou votre mot de passe est incorrect
Merci de réessayer
Pas encore de compte ?
Cliquez ici
 
 
X
 
 
X
Merci de saisir correctement les champs suivants :
 
 
X
ici le player
 
 
X
 

Votre email
Votre date de naissance