Rechercher

103 827 offres d'emploi actuellement sur le site

Recherche avancée »
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

La Formation

 
 
 
 
 
 
 
 
Contre vents et marées, le Sud-Ouest maintient le cap
 

Dans les régions du Sud-Ouest, c’est avec sang-froid, fermeté et prospective que la crise est appréhendée. D’une part, en misant sur les valeurs sûres issues des productions agricoles ; d’autre part, en se tournant résolument vers les technologies de pointe, notamment dans le domaine de l’aérospatiale. Embarquement.

Midi Pyrénées
Une région marchande
Ce sont les services marchands qui dominent l’économie régionale à hauteur de 50 % de la valeur ajoutée.
Forte d’un peu plus de 100 000 entreprises, la région Midi-Pyrénées connaît un taux de chômage de 9 %. Ses établissements se répartissent à 44 % dans les services, à 32 % dans le commerce, à 11 % dans la construction et à 10 % dans l’industrie.
Fer de lance de l’économie régionale, les services sont très présents dans l’hôtellerie et la restauration avec 22 % des entreprises et 31 500 salariés.
À noter une forte présence de l’activité information et communication, soit 5,8 % des entreprises, mais tout de même 23 000 salariés.

Les perspectives de recrutement
Le nombre de projets de recrutements atteint 43 000 postes dont 16 000 dans la vente, le tourisme et les services. Avec, notamment, un taux de recrutement évalué à 21,5 % pour le secteur hôtelier et à 12,5 % pour la distribution.
Dans le BTP et l’industrie, les postes atteignent un total de 3 000.
Précision de taille : les cadres peuvent tabler sur 6 200 recrutements, comme souvent en France, en priorité dans l’informatique (32 %), mais aussi dans les études et la recherche (17,7 %).


Aquitaine
Une région riche et polyvalente

S’il est des territoires polyvalents, même avec un taux de chômage de 8,7 %, l’Aquitaine en est l’un des parfaits exemples. C’est la première région française dans la production de maïs et son industrie agro-alimentaire pèse 5,8 milliards de chiffre d’affaires et compte 30 000 salariés. C’est aussi l’effectif employé dans la sylviculture avec le titre de leader français du sciage, du parquet, des pâtes à papier…
En Aquitaine, l’industrie est aussi très présente, avec pas moins de 16 000 entreprises employant 159 000 personnes, notamment dans les équipements mécaniques, la chimie ou la transformation des métaux.
Passionnés de haute technologie - ingénieur, chercheur, technicien ou ouvrier – ne peuvent faire l’impasse sur les atouts de cette région. Ce sont 2 000 entreprises - et 21 500 salariés – qui s’investissent sur le marché des technologies de l’information.
Ensuite, avec un savoir faire mondialement reconnu, l’aéronautique et l’espace sont deux vitrines majeures de la région employant 27 000 salariés directement dans le secteur et 14 000 dans les entreprises associées à ces projets d’envergure.

Les perspectives de recrutement
La région Aquitaine pourrait recruter en 2010 53 000 personnes dont 17 000 sur l’agglomération de Bordeaux, sans pour autant faire de recrutements massifs dans des secteurs particuliers. Par exemple, Dax et Mont-de-Marsan recrutent de concert 6 300 ouvriers pour l’industrie agro-alimentaire.


Poitou-Charentes
Une région naturelle
L’une des spécificités du Poitou-Charentes est la présence de la majorité de sa population sur le littoral, ainsi que la présence de 13 villes de plus de 10 000 habitants. En matière touristique, la région est très prisée pour les îles de Ré et d’Oléron (Charente-Maritime) et pour le Futuroscope de Poitiers (Vienne).
Avec 7 % de l’ensemble des emplois qui y sont dédiés, la région Poitou-Charentes conserve une vocation agricole, sans oublier une conchyliculture de réputation nationale. Ensuite, 18 % des emplois régionaux se répartissent dans de nombreuses PME. Le taux de chômage est de 8,9 %.

Les perspectives de recrutement
Le Poitou-Charentes se dirige vers 15 000 recrutements surtout à La Rochelle avec 4 420 projets notamment dans l’hôtellerie et l’aide à domicile. À Poitiers, 3 269 postes sont prévus dont des agents d’entretien et des agents de sécurité. Enfin, Niort représente 2 140 projets dont des ingénieurs de l’informatique.


Limousin
Une région enclavée
Le Limousin connaît un fort déséquilibre démographique. L’Ouest de la région regroupe la majorité des habitants, tandis que l’Est se caractérise par un aspect rural prépondérant. De plus, la région limousine souffre d’un enclavement entre le Massif Central et l’Aquitaine qui se résorbe en partie grâce à des grands axes autoroutiers.
En région limousine – 7,7 % de chômage -, les industries agricoles et alimentaires occupent 50 % des salariés, tandis que 28 % des effectifs interviennent dans les industries de production de biens. Sur ce territoire, 80 % des entreprises sont constituées de moins de dix employés.

Les perspectives de recrutement
Avec 6 900 recrutements possibles, le Limousin mise surtout sur des postes dans la vente, le tourisme et les services, à hauteur de 42 % des effectifs, et sur 680 postes d’encadrement dont des professionnels de la santé (médecins…). Le BTP et l’industrie recrutent respectivement 600 ouvriers.
C’est à Limoges que 30 % des effectifs totaux sont dévolus. Vient ensuite Brive avec 1 500 projets.

 

Déposez votre CV
en 2 minutes !
Offres d'emplois
 
 
Autres chaînes ParuVendu : Immobilier - Voiture occasion - Moto - Mon Debarras - Location vacances - Animaux - Affaires de pros - Services
 
CarriereOnline appartient au réseau ParuVendu
 
X
Votre e-mail ou votre mot de passe est incorrect
Merci de réessayer
Pas encore de compte ?
Cliquez ici
 
 
X
 
 
X
Merci de saisir correctement les champs suivants :
 
 
X
ici le player
 
 
X
 

Votre email
Votre date de naissance