Rechercher

112 907 offres d'emploi actuellement sur le site

Recherche avancée »
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

La Formation

 
 
 
 
 
 
 
 
Actualités de l'Emploi : Par métier
Transport et logistique : un secteur poids lourd de l’économie
 
Sous l’influence des nouvelles technologies, de la mondialisation des échanges, et du papy-boom, le transport et la logistique offrent de véritables perspectives d’emploi, aussi bien pour les opérateurs ou les conducteurs routiers que pour les techniciens ou les cadres de haut niveau.

Le secteur du transport et de la logistique emploie plus d’1,5 million de salariés en France. Regroupant la manutention, la conduite, l’organisation des transports et les conditionnements de marchandises, il est composé de plus d’une cinquantaine de métiers très variés. La majorité d’entre eux sont peu qualifiés. Les professions d’opérateurs d’entrepôt, manutentionnaire, magasinier et préparateur de commande sont notamment accessibles avec un Bac pro, BEP ou un CAP. On devient conducteur routier à la suite d’un BEP « conduite et services dans le transport routier » ou d’un CAP « conduite routière ». A défaut, une formation de 4 semaines permet d’obtenir la FIMO, indispensable pour prendre le volant, en plus évidemment du permis poids lourds. Quant à la profession de déménageur, elle fait l’objet d’une formation spécifique par apprentissage.

Gestion de stocks

Mais les recrutements actuels concernent aussi des niveaux supérieurs au bac, notamment dans tout ce qui concerne la gestion et la maintenance des parcs de véhicules, l’organisation des flux de marchandises, des stocks ou du conditionnement... Les recruteurs recherchent principalement les titulaires d'un diplôme à bac +2 (BTS transport et DUT Transport et logistique), d'un diplôme d'une école spécialisée à bac +4/5 (Cerelog, Isteli), ou encore les titulaires d’une licence professionnelle. En 2006, les spécialistes de la « supply chain » (chaîne de logistique globale) étaient fortement recherchés : gestionnaires de stocks, caristes, informaticiens…



Pour plus d’informations

Appelez le numéro indigo du Service Emploi Formation Information Transport logistique
 
0825 882 882



Les conducteurs routiers

- Ils sont environ 300 000 dans le secteur, 400 000 au total en France.
- On compte 12 % de femmes dans le transport routier de marchandises.
- Trois déplacements sur quatre ont lieu dans un rayon de 150 km autour de l'entreprise.
- Un conducteur perçoit une rémunération moyenne brute de 13 64 à 1 825 euros/mois selon son coefficient (hors frais professionnels et primes).
- Une acuité visuelle d'au moins 15/10 est nécessaire.

Trois questions à…

Jean-André Lasserre, responsable des études et recherches à l'AFT-IFTIM

Quelles grandes évolutions connaissent le transport et la logistique ?

Il ne faut pas confondre le secteur transport/logistique et l’activité transport et logistique, qui regroupe toutes celles et tous ceux qui sont amenés à déplacer et manipuler des marchandises, quel que soit leur secteur d’activité, soit 1,5 million de personnes en tout. Ces dernières années, dans le transport de marchandises, il y a eu une très forte hausse du nombre de conducteurs routiers jusqu’en 2002, puis une stabilisation. Depuis 2006, les effectifs et les recrutements progressent à nouveau, du fait de la progression de la consommation des ménages, du boom des échanges internationaux, du développement des achats sur Internet en livraison, et de nombreux départs en retraite dans ce métier. Le marché se tend. Pour la logistique, l’effet « papy boom » devrait plutôt jouer vers 2010. Enfin, la sous-traitance des activités de transport et de logistique va encore augmenter dans les années à venir, ce qui augure de nouveaux recrutements dans le secteur.


Quels sont les métiers qui recrutent ?

Dans les transports, ce sont donc les métiers de la conduite (qui représentent 80 % des emplois) et ceux du transport international qui recrutent le plus. Dans la logistique, on a toujours besoin d’opérateurs et de préparateurs de commande, mais l’accent est également mis sur ceux qui font de l’encadrement opérationnel dans les plateformes et les entrepôts. Il y a une réelle pénurie pour les profils où la personne doit maîtriser à la fois la logistique et le produit, par exemple les matières dangereuses, les produits sous température dirigée ou les produits pharmaceutiques.


Quelles formations sont les plus recherchées ?

C’est un secteur qui reste ouvert. Avec une formation minimum, on peut devenir opérateur ou conducteur. Mais les formations spécifiques en logistique sont de plus en plus appréciées. Pour les postes d’encadrement opérationnel, on recherche des bac +2 avec expérience ou des bac +4. On recrute également au niveau de l’organisation stratégique de la logistique à bac + 5 et 6.


Pour plus d’informations :

www.aft-iftim.com

 
1

-

2

-

3

-

4

-

5
 
Déposez votre CV
en 2 minutes !
Offres d'emplois
 
 
Autres chaînes ParuVendu : Immobilier - Voiture occasion - Moto - Mon Debarras - Location vacances - Animaux - Affaires de pros - Services
 
CarriereOnline appartient au réseau ParuVendu
 
X
Votre e-mail ou votre mot de passe est incorrect
Merci de réessayer
Pas encore de compte ?
Cliquez ici
 
 
X
 
 
X
Merci de saisir correctement les champs suivants :
 
 
X
ici le player
 
 
X
 

Votre email
Votre date de naissance