Rechercher

112 907 offres d'emploi actuellement sur le site

Recherche avancée »
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

La Formation

 
 
 
 
 
 
 
 
Actualités de l'Emploi : Par métier
Recrutements à la hausse pour les métiers de la santé
 
Médecins, pharmaciens, dentistes : autant de métiers qui demandent des études longues et difficiles, mais qui se révèlent rémunérateurs et passionnants pour ceux qui y parviennent. Heureusement, les professions paramédicales, plus accessibles, constituent également de gros réservoirs d’emplois.

• Médecins

En ce qui concerne la formation, les places sont chères : 7 000 places en 2e année pour 46 500 inscrits en 1re année à la rentrée 2006. Le bac S avec mention bien ou très bien est presque devenu un sésame indispensable.
Mais pour ceux qui ont le concours et qui terminent leurs neuf années études, les rémunérations sont attrayantes : 75 000 euros brut annuels en moyenne pour les généralistes, 144 000 pour les anesthésistes-réanimateurs, les mieux payés.
Avec le vieillissement de la population, le besoin en médecins va bien sûr croître dans les années à venir. Des pénuries se font déjà sentir sur les spécialités de pédiatrie, psychiatrie et anesthésie.


• Chirurgiens-dentistes

Après le concours de PCEM1, commun avec les études de médecine, cinq à sept ans d’études d’odontologie sont nécessaires avant de pouvoir exercer.
Plus de 90 % des chirurgiens-dentistes exercent à titre libéral et 10 % sont des salariés exerçant dans les hôpitaux, les centres de soins (dispensaires, centres mutualistes…) et le service de santé des armées. Autre possibilité : chirurgien-dentiste conseil à la Sécurité sociale, qui exerce un rôle de contrôle et de prévention.
La rémunération d’un dentiste libéral atteint 80 000 euros brut annuels, sans contrainte de garde hospitalière ni de déplacement.


• Pharmacie

Il faut six années d’études supérieures pour devenir pharmacien, et 37 % des candidats sont reçus au concours en fin de 1re année. A l’heure actuelle, plus de 63 000 pharmaciens exercent en France, dont près de deux tiers de femmes.
Les besoins existent, notamment dans les zones rurales, mais attention au coût de l’installation pour ouvrir sa propre officine : il faut compter au minimum 400 000 euros. S’ils n’en ont pas les moyens, les jeunes diplômés commencent plutôt comme assistants, autour de 30 000 euros brut annuels.
Bon à savoir : l’industrie pharmaceutique, qui n’emploi pour l’instant que 6 % des pharmaciens, offre de bonnes perspectives d’emploi dans de grandes entreprises.

Interview

Hélène Archambault, chef de projet sur les métiers de la gériatrie à l’Agence Régionale de l’Hospitalisation d’Ile de France.


Dans quels secteurs du paramédical recrute-t-on le plus ?

Les filières paramédicales les plus déficitaires, en Ile-de-France et ailleurs, sont les filières soignantes. Dont infirmière et manipulateur radio.

Le métier d’infirmier(e) souffre d’une mauvaise image : mal rémunéré, horaires difficiles...
Vous avez raison ! Notre centre a pour mission de revaloriser l’image de ce métier passionnant, qui offre de bonnes possibilités d’évolution de carrière. On peut par exemple accéder au statut de cadre de santé, en suivant une formation d’une année, après un concours de sélection. Mais les gratifications sont surtout liées à la relation aux autres dans une mission de soins.


Est-il préférable de suivre une préparation pour réussir le concours d’entrée à l’école d’infirmière ?

Cela dépend de la formation qui précède. A ce jour, beaucoup de candidats font une année préparatoire. Avec un baccalauréat, de bonnes motivations, une connaissance du métier, la curiosité pour les événements concernant le secteur "sanitaire et social" et les ouvrages dans les librairies, vous avez de quoi préparer le concours ! Cependant, les lycées ont développé des sections préparatoires gratuites.


Quels sont les financements possibles en cours de formation d’infirmier ?

Pour les moins de 26 ans, il existe le contrat d’apprentissage. Pendant les études, les étudiants sont indemnisés pour leur stage. Il existe également des bourses attribuées en fonction des ressources. Si la personne est en recherche d’emploi, il peut y avoir des contrats de professionnalisation. Si la personne est en promotion professionnelle, elle peut être prise en charge dans le cadre d’un congé individuel de formation.


Quelles qualités sont attendues d’une infirmière ?

Il faut une bonne santé physique et psychique ! Apprendre à avoir de la distance face aux événements. La fonction se prépare pendant la formation qui dure 37 mois et demi. Il y a 2 380 heures de stage obligatoire dans les disciplines de pédiatrie, psychiatrie, médecine chirurgie, gérontologie.

 
 
Déposez votre CV
en 2 minutes !
Offres d'emplois
 
 
Autres chaînes ParuVendu : Immobilier - Voiture occasion - Moto - Mon Debarras - Location vacances - Animaux - Affaires de pros - Services
 
CarriereOnline appartient au réseau ParuVendu
 
X
Votre e-mail ou votre mot de passe est incorrect
Merci de réessayer
Pas encore de compte ?
Cliquez ici
 
 
X
 
 
X
Merci de saisir correctement les champs suivants :
 
 
X
ici le player
 
 
X
 

Votre email
Votre date de naissance