Rechercher

111 553 offres d'emploi actuellement sur le site

Recherche avancée »
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

La Formation

 
 
 
 
 
 
 
 
Actualités de l'Emploi : Par métier
Les métiers du sport : comment aller droit au but !
 
Avec 15 millions de Français adeptes d’activités physiques, le sport est devenu, au même titre que l’art, un secteur d’emploi. Il fait vivre 350 000 professionnels, tous métiers confondus. Outre le « job » tant convoité de sportif de haut niveau, de nombreuses perspectives professionnelles sont à envisager : professeur d’éducation physique, masseur-kinésithérapeute, moniteur d’escalade, journaliste sportif… Voici quelques pistes à ne pas négliger !
métier du sport

Si les férus de sport qui rêvent de devenir footballeur, tennisman ou boxeur sont nombreux, seuls 3 000 sportifs professionnels, vivant de leur métier, sont recensés en France. Issus d’un parcours souvent atypique, tous ont cependant pour point commun d’avoir commencé leur activité dès le plus jeune âge. Débutant en club ou en fédération, la plupart poursuivent ensuite leur apprentissage dans une section sportive scolaire puis, pour les meilleurs, à l’INSEP (Institut national du sport et de l’éducation physique).
Plus accessible, le métier de professeur d’EPS (éducation physique et sportive) permet également de vivre de sa passion. Au nombre de 30 000 dans l’Éducation nationale, ces professionnels ont suivi une seule et unique voie pour accéder à leur métier : une formation universitaire dans un UFR STAPS (Université de formation et de recherche en Science et techniques des activités physiques et sportives). Il faudra passer le cap de la première année, très sélective, avant de poursuivre jusqu’en licence, niveau qui permet aux futurs enseignants de suivre une année de préparation au concours du CAPES. Ce diplôme en poche, ils ont alors le droit d’exercer.

La santé, le tourisme et la presse…

Dans une toute autre mesure, certains acteurs du médical et du paramédical ont également l’opportunité de travailler auprès de sportifs. Kinésithérapeute (bac+ 3 ; diplôme universitaire de kinésithérapie du sport), diététicien (BTS diététique/DUT génie biologique, option diététique), médecin du sport… À vous de voir le métier qui correspond le mieux à vos aspirations et à votre personnalité. Vous préférez un job plus axé sur le plaisir et la détente ? Le secteur du tourisme et des loisirs répondra peut-être à vos attentes. Animateur (voile, tennis…), moniteur (ski, escalade, parapente…), maître-nageur… Les lieux d’exercice de ces professionnels varient des clubs de vacances aux établissements sociaux en passant par le cadre associatif. Enfin, si vous aimez commenter l’actualité sportive, le métier de journaliste - radio, presse écrite, télévision - offre également, même si les places sont chères, des perspectives d’emplois.

Mais aussi…

Vendeur spécialisé : Evoluant dans des chaînes de magasins d’articles de sport, ce professionnel peut être issu d’un bac pro commerce ou d’un bac sciences et technologies de la gestion (STG).
Après quelques années d’expériences, ce vendeur peut devenir responsable de rayon. A noter qu’un BTS en management des unités commerciales donne directement accès à ce poste.

Responsable d’une salle de sport : L’émergence des salles de sports entraîne des besoins croissants de coachs sportifs (voir encadré), mais également de responsables de salle de sport. Ces professionnels sont souvent titulaires du BEES (Brevet d’Etat d’éducateur sportif - option forme).



métier du sport_2

Interview
Fabien Bossuet, 28 ans, coach sportif



« Des connaissances en physiologie et des qualités d’animation sont essentielles »


Quelle formation avez-vous suivie ?

J’ai tout d’abord acquis une licence puis une maîtrise de STAPS (Sciences et techniques des activités physique et sportive), avant d’être titulaire d’un Brevet d’Etat option football. Je possède également un BAFA (Brevet d'aptitude aux fonctions d'animateur).

En quoi consiste le métier de coach sportif ?

Il a pour but d’accompagner des particuliers, que ce soit en individuel ou en collectif (2/3 personnes), dans une démarche d’entretien physique. Dans un premier temps, j’identifie les besoins de la personne qui me sollicite, puis j’établis un plan de coaching en vue d’atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés. Cela consiste à élaborer des séances adaptées, des tests et des exercices suivis. Nous pouvons tout aussi bien travailler chez la personne que dans une salle de musculation ou encore sur une piste d’athlétisme.

Auprès de quel public travaillez-vous ?

C’est très varié ! Je peux aussi bien travailler avec un compétiteur sportif, que ce soit dans le football ou l’athlétisme, qu’auprès de quelqu’un qui s’est fixé un challenge, comme courir un marathon par exemple. Je peux également aider des personnes qui souhaitent perdre du poids, qui ont des problèmes de dos ou qui veulent préparer un concours comme ceux de la fonction publique. Dans ce dernier cas, je rencontre souvent des gens qui aimeraient évoluer en tant que sapeur-pompier, militaire, gendarme(…)

Selon vous, quelles sont les qualités nécessaires à un bon coach sportif ?

Des connaissances en physiologie et des qualités d’animation sont essentielles. Il faut aussi avoir un bon relationnel, ne serait-ce que pour sentir les limites des gens et les mettre en confiance. Enfin savoir être motivant en variant notamment les exercices m’apparaît capital.

















Déposez votre CV
en 2 minutes !
Offres d'emplois
 
 
Autres chaînes ParuVendu : Immobilier - Voiture occasion - Moto - Mon Debarras - Location vacances - Animaux - Affaires de pros - Services
 
CarriereOnline appartient au réseau ParuVendu
 
X
Votre e-mail ou votre mot de passe est incorrect
Merci de réessayer
Pas encore de compte ?
Cliquez ici
 
 
X
 
 
X
Merci de saisir correctement les champs suivants :
 
 
X
ici le player
 
 
X
 

Votre email
Votre date de naissance