Rechercher

51 622 offres d'emploi actuellement sur le site

Recherche avancée »
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

La Formation

 
 
 
 
 
 
 
 
La Formation : La formation étudiante
L'apprentissage junior
 
Les élèves ayant atteint l'âge de 14 ans peuvent être admis, sur leur demande et celle de leurs parents (ou représentants légaux), à suivre une formation alternée, dénommée "formation d'apprenti junior", visant à l'obtention, par la voie de l'apprentissage, d'une qualification professionnelle.
Cette formation comprend un parcours d'initiation aux métiers, effectué sous statut scolaire dans un lycée professionnel ou un centre de formation d'apprentis (CFA), puis une formation en apprentissage.

Conditions d'admission


La formation d'apprenti junior se déroule au cours des deux dernières années de la scolarité obligatoire (entre 14 et 16 ans).
L'admission dans la formation d'apprenti junior est prononcée par le chef d'établissement du lycée professionnel ou le directeur du CFA concerné. L'élève inscrit dans une formation d'apprenti junior dans un lycée professionnel ou un CFA continue d'être rattaché à son établissement d'origine pendant toute la durée de cette formation.
L'établissement d'origine est informé régulièrement du déroulement de la formation.
La formation débute à la rentrée de l'année scolaire suivante. Cependant, elle peut intervenir, par dérogation, en cours d'année scolaire.
Projet pédagogique personnalisé
Une fois l'admission à la formation acquise, l'équipe pédagogique élabore, en association avec l'élève et ses parents (ou ses représentants légaux), un projet pédagogique personnalisé.
Pour tout élève admis en formation d'apprenti junior, un bilan des connaissances et des compétences acquises, notamment au regard du socle commun de connaissances et de compétences, est effectué à l'entrée au lycée professionnel ou au CFA. Ce bilan sert de base à l'élaboration du projet pédagogique personnalisé.
Celui-ci définit, pour l'ensemble de la formation d'apprenti junior, les périodes de formation donnant lieu à des bilans d'étape.

Parcours d'initiation aux métiers


Enseignements proposés


Le parcours d'initiation aux métiers comporte :
• des enseignements généraux,
• des enseignements technologiques et pratiques,
• des stages en milieu professionnel, dans plusieurs entreprises.
L'ensemble de ces activités concourt à l'acquisition du socle commun de connaissances et de compétences et permet à l'apprenti junior de découvrir plusieurs métiers et de préparer son choix.

Stage en milieu professionnel
L'apprenti junior qui effectue un stage en milieu professionnel conserve son statut d'élève.
Lorsque le stage dans la même entreprise excède une durée de 20 jours, y compris de manière discontinue, il donne lieu, à l'issue de cette période, à un versement par cette entreprise au bénéfice de l'apprenti junior d'une gratification correspondant à 20 % du SMIC horaire (soit 1,73 EUR par heure depuis le 1er mai 2008). A cette gratification est ajoutée le remboursement éventuel par l'entreprise des frais de nourriture et de transport.
Cette gratification, d'ordre financier, n'a pas le caractère d'un salaire.

Prolongation du parcours


Contrat d'apprentissage
L'élève stagiaire en parcours d'initiation aux métiers, avec l'accord de ses parents (ou ses représentants légaux), peut signer un contrat d'apprentissage à partir de l'âge de 15 ans, à la condition qu'il soit jugé apte à poursuivre l'acquisition, par la voie de l'apprentissage, du socle commun de connaissances et de compétences.
Si l'élève en parcours d'initiation aux métiers n'est pas jugé apte à poursuivre l'acquisition du socle commun de connaissances et de compétences par la voie de l'apprentissage, il reprend sa scolarité ou poursuit le parcours d'initiation aux métiers sous statut scolaire dans un lycée professionnel ou dans un CFA.


Tutorat


Désignation d'un tuteur
Le chef d'établissement du lycée professionnel ou le directeur du CFA dans lequel est ouverte la formation d'apprenti junior désigne au sein de l'équipe pédagogique un tuteur chargé de suivre l'apprenti junior durant sa formation.

Rôle du tuteur
En coordination avec les autres membres de l'équipe pédagogique, le tuteur :
• organise des entretiens avec l'apprenti junior afin de procéder à des évaluations régulières de la formation,
• assure la liaison avec son établissement d'origine et avec les entreprises qui l'accueillent en stage ou en apprentissage,
• recherche tout appui susceptible de l'aider à résoudre d'éventuelles difficultés liées à sa formation ou à sa vie personnelle.
Il accompagne l'apprenti junior tout au long de sa formation.
Un tuteur ne peut suivre plus de deux apprentis junior à la fois.

Situation en période de stage
Durant les stages, l'apprenti junior est également suivi par un tuteur. Le chef de l'entreprise où est effectué le stage peut assurer lui-même le tutorat ou désigner un tuteur parmi les salariés de l'entreprise, ayant au moins un an d'ancienneté dans celle-ci.

A l'issue de la première période de formation, l'apprenti junior peut également demander à poursuivre le parcours d'initiation aux métiers si son projet professionnel n'est pas suffisamment abouti pour lui permettre de signer un contrat d'apprentissage.

Arrêt anticipé de la formation d'apprenti junior


L'apprenti junior peut, jusqu'à ses 16 ans, mettre fin à tout moment à cette formation et reprendre sa scolarité.
Lorsqu'il en fait la demande, un bilan approfondi est effectué afin de lui permettre d'intégrer la classe qui correspond au niveau de connaissances et de compétences qu'il a atteint.

 
 
Déposez votre CV
en 2 minutes !
Offres d'emplois
 
 
Autres chaînes ParuVendu : Immobilier - Voiture occasion - Moto - Mon Debarras - Location vacances - Animaux - Affaires de pros - Services
 
CarriereOnline appartient au réseau ParuVendu
 
X
Votre e-mail ou votre mot de passe est incorrect
Merci de réessayer
Pas encore de compte ?
Cliquez ici
 
 
X
 
 
X
Merci de saisir correctement les champs suivants :
 
 
X
ici le player
 
 
X
 

Votre email
Votre date de naissance