Rechercher

51 622 offres d'emploi actuellement sur le site

Recherche avancée »
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

La Formation

 
 
 
 
 
 
 
 
Actualités de l'Emploi : Par métier
Auto-moto : du boulot sous le capot
 
Malgré un ralentissement de la production en France, le secteur automobile devrait continuer à recruter, car la pyramide des âges vieillissante stimule les embauches, notamment dans la maintenance et la vente. Les 70 000 jeunes actuellement en formation aux métiers de l’automobile ont donc de l’avenir !

L’automobile représente près de 800 000 emplois en France, soit environ 10 % de la population active occupée : environ 350 000 dans la production (chez les constructeurs et leurs équipementiers) et 450 000 dans les services de l’automobile. Le secteur est bien sûr tributaire du nombre de véhicules neufs vendus, français ou étrangers, mais aussi du parc de véhicules existants (il y a plus de 30 millions de véhicules particuliers en France), qui génère également de l’activité. Malgré le ralentissement des ventes, le secteur continue donc d’embaucher, d’autant plus que les effets de la démographie entrent en ligne de compte : beaucoup de chefs d’entreprise artisanales vont partir à la retraite, ce qui va libérer de nombreux postes, et offrir des possibilités de reprise à certains jeunes.

Le secteur passe progressivement d’une profession de « métier » à une profession de services : l’aspect relationnel devient de plus en plus important, il faut savoir communiquer et s’adapter aux évolutions du secteur. Les niveaux de formation demandés, du CAP à la licence professionnelle, ont ainsi tendance à monter. L’apprentissage est également très apprécié par les entreprises : il garantit une bonne insertion professionnelle, et ce quel que soit le niveau de formation.

Maintenance et vente automobile recrutent

Les métiers de la maintenance automobile sont ceux qui affichent aujourd’hui le plus de besoins. La profession de technicien automobile s’est d’ailleurs beaucoup transformée : aujourd’hui, la maîtrise des systèmes électroniques et informatiques est indispensable.
La vente évolue aussi et doit s’adapter aux nouvelles exigences des clients et aux offres des constructeurs. Le secteur automobile a donc créé des certificats de qualification professionnelle qui répondent spécifiquement aux besoins de la profession. Les entreprises recrutent également des commerciaux titulaires d’un BTS vente. À noter : 92 % des personnes recrutées dans la vente automobile bénéficient d’un CDI.

Pour en savoir plus :

http://www.metiersdelauto.com/
http://www.anfa-auto.fr


Interview

Armelle Messager, Responsable Régionale Compétences Citroën
(extraits d’un chat sur lesmetiers.net du 7 mars 2007)


Le secteur automobile embauche-t-il ? On entend partout que l’automobile française est en crise...
Les concessionnaires continuent à embaucher, à la fois des vendeurs et des "productifs" pour les ateliers, la réception... Au niveau national, et à Paris notamment, on est confronté à un problème de turn over des vendeurs. L’automobile est encore un métier d’avenir, riche de métiers variés.

Les femmes sont-elles bien intégrées ?

Oui. Parfois, elles font même peur aux vendeurs déjà établis, car elles travaillent dur, elles connaissent parfaitement leurs produits, les produits annexes (financements)... Elles s’intéressent bien au client et sont à leur écoute. Les femmes sont encore sous-représentées, mais aujourd’hui il y a véritable changement de mentalité chez les chefs d’entreprise, comme dans la société en général.

Quels métiers leur conseillez-vous ?

Si on est attirée par le marketing, on peut rejoindre un concessionnaire qui aurait plusieurs établissements, afin de venir travailler sur son potentiel de clients. Si on est attirée par la vente, on peut devenir vendeuse secteur, vendeuse hall... Si on est attirée par la mécanique, on peut devenir technicien junior Citroën et faire son bac pro en alternance (apprentissage ou lycée) et travailler en garage. On peut travailler aussi à la réception mécanique. Et dans le management aussi, on a beaucoup de femmes ! À des postes de chef de vente par exemple.

Quelles sont les formations requises ?

Aujourd’hui, si vous souhaitez travailler dans un garage, nous vous conseillons de passer un bac pro, en deux ans, pour faire de l’entretien de véhicules et du diagnostic automobile. Puis, si vous voulez progresser encore, vous pouvez passer un MDA, en un an supplémentaire, pour avoir une meilleure expertise. Pour les plus ambitieux, qui veulent faire du management, après un BTS, ils peuvent poursuivre en licence OMSA (organisation management des sytèmes automobiles), à Saint-Brieuc ou à Marne-la-vallée. A terme, vous pourrez devenir chef d’atelier.

 
1

-

2

-

3

-

4
 
Déposez votre CV
en 2 minutes !
Offres d'emplois
 
 
Autres chaînes ParuVendu : Immobilier - Voiture occasion - Moto - Mon Debarras - Location vacances - Animaux - Affaires de pros - Services
 
CarriereOnline appartient au réseau ParuVendu
 
X
Votre e-mail ou votre mot de passe est incorrect
Merci de réessayer
Pas encore de compte ?
Cliquez ici
 
 
X
 
 
X
Merci de saisir correctement les champs suivants :
 
 
X
ici le player
 
 
X
 

Votre email
Votre date de naissance